Livres préférés

J'ai adoré

***Misery de Stephen King

Voici l’un de mes livres préférés de Stephen King : Misery.

Résumé : Le personnage Paul Sheldon est un écrivain de best-sellers dont les romans ont comme héroïne principale Misery Chastain, une héroïne romantique qu'il a créée. Mais il décide finalement de la faire mourir pour se consacrer à d'autres histoires. Peu de temps après, il est victime d'un grave accident de voiture. Manque de chance pour lui, Paul, qui a les deux jambes cassées, est sauvé par une ancienne infirmière, Annie Wilkes, qui l'emmène dans sa maison toute proche. Elle soigne Paul, tout en lui expliquant qu’elle est une de ses fans. Peu après, Annie finit de lire le dernier volume de la série des Misery et découvre qu'à la fin du roman son héroïne préférée meurt. Elle devient alors enragée et abandonne Paul pendant deux jours. Elle va l’obliger à écrire un livre dans lequel Misery va ressusciter. Au fil de leurs disputes, elle va le découper petits bouts par petits bouts.

J’ai regardé le film qui a changé radicalement la fin. L’actrice qui joue le rôle d’Annie est exceptionnelle. Son regard donne des frissons de frayeur. 

J’ai vraiment adoré le livre, je l’ai lu ado et il est resté gravé dans un coin de ma tête comme un des plus impressionnants que j’ai lus. Merci à Monsieur Stephen King !

 

**La princesse des glaces de Camilla Läckberg
Erica Falck, un auteur de biographies revient dans son village natal. Elle découvre le cadavre de son amie d’enfance, très vite elle est persuadée qu’il ne s’agit pas d’un suicide et elle se met à enquêter. Elle retrouve un ami d’enfance Patrick avec lequel elle va renouer des liens tendres.

Mon avis : j’ai adoré et du coup, j’ai lu les suivants : Le prédicateur, Le tailleur de pierres, L’oiseau de mauvaise augure, L’enfant allemand et celui qui vient de sortir cette année La sirène. Et j’aime toujours autant. Son style est agréable, fluide, on retrouve les mêmes personnages qui évoluent, (rendez-vous amoureux, Erica enceinte, Erica maman….) et en même on suit des enquêtes.

J’ai vraiment aimé les passages drôles. Dans la princesse des glaces, Erica se prépare pour un rendez-vous avec Patrick. Elle sent que c’est important et elle est fébrile et excitée. Alors elle hésite : la petite culotte de dentelle noire ou la culotte gainante. Il faut vous dire qu'Erica a quelques kilos en trop, alors la culotte qui les dissimule pourrait drôlement l’aider, mais en même temps si jamais cela devient sérieux entre Patrick et elle, ce ne serait pas très sexy. Finalement, la jeune femme joue la sécurité. Un peu plus tard dans la soirée, ils sont en train de s’embrasser soudain un flash, la culotte gainante….Erica stoppe tout et file dans sa salle de bain. Ce passage m’a fait penser à Bridget Jones, je retrouve un peu de sa fraicheur de son innocence en Erica. Un autre point positif, l'auteur maitrise très bien l’écriture de deux époques différentes, c’est époustouflant dans L’enfant allemand qui revient sur le passé de la mère d’Erica.

 

**La Voleuse de livres de Markus Zusak,

Cette histoire est racontée par un narrateur peu ordinaire : la Mort. Cette narratrice nous présente ici l'histoire d'une fillette placée dans une famille d'accueil d'une petite ville près de Munich, dans l'Allemagne de la Seconde Guerre mondiale. Nous découvrons le destin tragique de Liesel Meminger par les yeux de la Mort, dotée d'un humour noir et cynique, ultime témoin objectif de la folie des hommes.

Le roman a obtenu un succès international auprès du public comme auprès des critiques qui ont salué l'aspect déconcertant du récit et les valeurs qu'il défend contre la barbarie comme l'importance des liens familiaux, l'amitié, la solidarité humaine et la puissance des livres.

Avis : j’ai adoré ce livre que j’ai refermé avec regret. Les personnages sont attachants, on suit agréablement les aventures de cette petite fille, le style est très agréable. Un livre qui marque !

 

**La nuit des enfants rois de Bernard Lentéric

Un résumé : dans les années 70 aux États-Unis, une multinationale informatique charge un de ses informaticiens les plus doués, Jimbo Farrar, de mettre au point et de surveiller les résultats d'un programme destiné à découvrir des surdoués parmi de jeunes enfants et à leur proposer une bourse d'études dans quelques années. Étant lui-même surdoué, Jimbo découvre que sept enfants dispersés aux quatre coins du pays et ne se connaissant pas ont envoyé en même temps une série semblable de points et de traits : en réunissant les sept dessins sur un même écran la phrase « Où êtes-vous ? » apparaît. Jimbo part rencontrer chacun des sept enfants et constate que chacun est doué d'une intelligence et d'une précocité hors du commun et que les enfants sont déjà conscients d'être à part.

Dix ans plus tard, les sept adolescents, six garçons et une fille, sont réunis avec d'autres pour bénéficier d'une bourse d'études. Les sept génies sont heureux de se rencontrer. Lors d'une sortie nocturne à Central Park, ils sont agressés et subissent des violences sexuelles. Les sept ne formant en fait qu'un seul esprit s'enferment alors dans une spirale de folie meurtrière dont les premiers à pâtir seront les responsables de la multinationale informatique. Jimbo Farrar comprend tout de suite que les adolescents sont responsables de ces homicides.

Mon avis : j’ai adoré ce livre, pour preuve je l’ai il y a déjà quelques années, et il est resté gravé dans un coin de ma tête. Lorsque ces adolescents se rencontrent et vont dans Central Park, ils ont l’insouciance et l’innocence entière des enfants. Ils se retrouvent brutalement confrontés à la violence et à l’horreur. Cet épisode va complètement les transformer. Voir jusqu’où leur intelligence et leur colère peuvent les mener ???

 

**L’Echiquier du mal de Dan Simmons

Quatrième de couverture :

Ils ont le Talent. Ils ont la capacité de pénétrer dans notre esprit pour nous transformer en marionnettes au service de leurs perversions et de leur appétit de pouvoir. Ils tirent les ficelles de l'histoire.

Sans eux le nazisme n'aurait peut-être jamais existé, et nombre de flambées de violence, tueries, accidents inexpliqués n'auraient peut-être pas ensanglanté notre époque.

Car ils se livrent aussi entre eux une guerre sans merci, selon des règles empruntées à celles des échecs. Ce sont des vampires psychiques.

Né en 1948, Dan Simmons a longtemps exercé le métier d'enseignant avant de se consacrer entièrement à l'écriture, publiant une dizaine de romans, dont le célèbre Hypérion. L'échiquier du mal, considéré comme son chef-d'œuvre, a obtenu pratiquement tous les prix littéraires anglo-saxons en matière de fantastique (Bram Stoker Award, Locus Award, British Fantasy Award).

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×