Chronique Yvan Blogemotion

Avis donné par Yvan sur http://gruznamur.wordpress.com/2013/06/10/annie-ramos-le-cercle-des-tueurs/

Mon avis

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer mon petit avis par une précision à l’attention des futurs lecteurs. L’action du roman se déroule en 2005. On le comprendra au fur et à mesure de la lecture, il est toutefois dommage de ne pas l’afficher dès le début pour la bonne compréhension de certains passages du roman.

Parlons maintenant de ce qui est réellement important, le roman en lui-même. Un premier roman aux multiples qualités et pour lequel Annie Ramos n’est pas tombée dans la facilité.

De par sa construction déjà, assez audacieuse. Les tueurs sont connus dès les premiers chapitres, une construction à l’envers qui a eu le don de titiller ma curiosité quant à la future évolution d’une telle histoire.

De par la conception de ses personnages ensuite. Pas de personnage principal à qui réellement se rattacher au début (cela viendra plus tard au cours du récit). Une vraie prise de risque et une vraie bonne idée à mon sens, puisque cette construction permet une présentation collégiale des sujets traités.

Bref, un roman qui a l’intelligence de ne pas tomber dans certains poncifs du genre (le flic n’est pas un grand dépressif, par exemple).

C’est un premier roman, tout n’est pas parfait (les premiers chapitres par exemple, m’ont semblé d’inégale qualité par rapport à la suite du roman). Mais Annie Ramos a un vrai talent pour plonger (et nous plonger) dans la psychologie de ses personnages. Son style, son ton et ses mots s’adaptent bien à chaque personnage (adolescents, alcoolique dépressif, petite fille violentée…).

Le style d’Annie Ramos est sans fioriture, mais le ton et les dialogues sonnent juste, très juste.

« Le cercle des tueurs » est un roman qui n’est pas qu’un simple polar, mais est aussi une vraie base de réflexions. Des réflexions sur les notions de vengeance, de châtiment et sur la perte de repères de certains adolescents face à la violence scénarisée qui les entoure au quotidien. Pour moi, c’est la vraie force de ce bouquin.

Quant à la fin, tendue, elle est surprenante, avec une belle maitrise des ficelles qui font les bons thrillers.

A noter, les sympathiques clins d’œil aux romans et films de genre d’une certaine époque (les premiers King, Freddy, Hannibal Lecter et consorts).

Un premier roman intéressant, un réel potentiel. Une auteure à suivre dans le futur.

Publication française : 2012

Originalité de l’intrigue : ♥♥♥♥

Profondeur de l’histoire : ♥♥♥♥

Qualité de l’écriture : ♥♥♥

Émotion : ♥♥♥

Note générale : ♥♥♥

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×